Mon AlloCiné
First Man - le premier homme sur la Lune
Note moyenne
3,8
37 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Closer
  • Culturopoing.com
  • IGN France
  • Le Point
  • Marianne
  • Ouest France
  • Première
  • Sud Ouest
  • Télé Loisirs
  • 20 Minutes
  • Cahiers du Cinéma
  • CNews
  • Femme Actuelle
  • La Voix du Nord
  • Le Figaro
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Positif
  • Télérama
  • Voici
  • CinemaTeaser
  • Culturebox - France Télévisions
  • Ecran Large
  • La Croix
  • L'Ecran Fantastique
  • Le Monde
  • Libération
  • Mad Movies
  • Rolling Stone
  • L'Humanité
  • Critikat.com
  • La Septième Obsession

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

37 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Julien Dugois

L’exploration spatiale est aussi une affaire d’hommes, et chaque homme a en lui une part de fragilité. C’est cette dimension que réussit à explorer Damien Chazelle dans ce biopic d’une incroyable intelligence.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Closer

par La Rédaction

Une épopée vers la Lune magnifiquement mise en image, mais pas seulement : c'est aussi un film sur le coût humain et les conséquences d'une telle expédition.

Culturopoing.com

par Justin Kwedi

En transposant le destin du célèbre astronaute, Chazelle y décèle une résonance qui lui est propre mais qu’il renouvelle en la sortant de la sphère artistique et en partie autobiographique de ses deux précédents films.(...) Il confirme décidément tous les espoirs placés en lui et signe un des plus beaux films de l’année.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

IGN France

par Sylvain Trinel

Deux ans après La La Land, Damien Chazelle nous remet une claque pour un biopic choc, proche de la perfection.

La critique complète est disponible sur le site IGN France

Le Point

par Mathilde Cesbron

Damien Chazelle fait redécoller Apollo 11 pour une odyssée hyperréaliste, dans la combi d'un Neil Armstrong déroutant. Une expérience sensorielle sidérante.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Marianne

par Olivier de Bruyn

Un film qui passionne et qui subjugue pendant deux heures vingt.

Ouest France

par Gilles Kerdreux

Tout cela se regarde comme un véritable thriller. Ryan Gosling est un régal d'intériorité.

Première

par Guillaume Bonnet

Damien Chazelle et Ryan Gosling transforment la conquête de l’espace en odyssée intimiste d’une tristesse cosmique.

La critique complète est disponible sur le site Première

Sud Ouest

par Sophie Avon

Le final est grandiose, préparé par des essais qui montrent à quel point ce fut prodigieux, au sens littéral, de parvenir à ce presque miracle : atteindre la lune et s’y poser.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Télé Loisirs

par Emilie Meunier

Damien Chazelle captive avec ce sombre portrait d'un homme à la dérive et parvient à mêler l'intime et l'extraordinaire avec une intensité rare. Bouleversant !

20 Minutes

par Caroline Vié

Une œuvre épique qui redonne foi en l’espèce humaine.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Cahiers du Cinéma

par Jean-Philippe Tessé

Il y a une simplicité nette dans le propos, une attention aux sensations et une ferveur qui en font le prix, parce que toutes sont motivées par une seule équation : croire dans le spectaculaire pour se tenir au plus près des émotions.

CNews

par La rédaction

La sphère privée se confronte à l’Histoire, ce qui fait la particularité de ce film qui délaisse certaines références patriotiques.

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Un biopic un peu long mais passionnant.

La Voix du Nord

par Christophe Caron

Damien Chazelle, le réalisateur de « La La Land », change de registre et signe une spectaculaire épopée, à la fois intime et universelle.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Figaro

par La Rédaction

La mise en scène balance de l'épique à l'intime, tradition très hollywoodienne que Spielberg, producteur exécutif du film, a beaucoup illustrée. Damien Chazelle y apporte sa virtuosité personnelle. Il réussit un dosage fin, précis, de technicité puissante et d'émotion lyrique.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

En abordant la conquête spatiale par le prisme de l’humain, Damien Chazelle gratte le vernis de la mythologie pour peindre le portrait intime d’un héros malgré lui, impassible et torturé (le registre idéal pour Ryan Gosling).

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Hymne funèbre au dépassement de soi, "First Man" est porté par le lyrisme lo-fi de Chazelle et par son goût du documentaire : des méthodes de la Nasa à la polémique sur le budget alloué à la conquête spatiale en plein mouvement des droits civiques, c’est toute une époque qui revit en arrière-plan.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par La Rédaction

Un grand film.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Amélie Leray

Inspiré de l’ouvrage biographique de James R. Hansen, "First Man" est dépourvu du charme et de l’énergie des précédentes réalisations de Damien Chazelle. Mais le film est efficace, et prouve que le cinéaste oscarisé peut s’émanciper de ses thèmes de prédilection.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

Contrairement à Nolan ou à Cuarón qui utilisaient l’IMAX pour donner à voir de vastes scènes d’ensemble, gorgées de détails, Chazelle fait le choix contre-intuitif de tout filmer caméra à l’épaule, très proche des visages et des corps mis à rude épreuve (…) dans un 35 mm granuleux et impressionniste.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Éric Libiot

Voulant absolument se décoller des références "L'Etoffe des héros" et "Apollo", Chazelle bidouille les séquences dans l'espace en secouant sa caméra, en bricolant l'image et en filmant les poils de barbe de son personnage. C'est parfois un peu fatigant parce que systématique. En revanche - et c'est là où l'eastwoodien qui est en lui se réveille - la partie intimiste est passionnante.

Positif

par Bernard Génin

Plus que la célébration d'un exploit national, Damien Chazelle traite d'une réussite humaine exceptionnelle sur fond de drame conjugal, sans craindre d'effleurer le mélo. Côté divertissement, le contrat est parfaitement rempli.

Télérama

par Louis Guichard

Après La La Land, Ryan Gosling enfile le scaphandre de Neil Armstrong avec une froideur lunaire fascinante. Une biographie distanciée et troublante.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par Daniel Blois

Ambitieux et passionnant, en dépit d'un traitement légèrement clinique.

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

Toujours fasciné par la performance et les sacrifices qui vont avec, Damien Chazelle fait preuve de virtuosité mais aussi d’un certain manque de coeur.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

"First Man" tout en restant fidèle à son modèle est un peu victime de son sujet, plus axé sur l'homme que sur la mission. Un homme qui se réfugie dans le travail pour compenser une absence, une douleur. Celles d'une paternité et d'une filiation empêchées.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Ecran Large

par Geoffrey Crété

Un biopic plan-plan et pépère de Neil Amstrong, qui trouve un peu de vie dans les excellentes scènes dans les nuages et les étoiles, mais s'alourdit dès qu'il redescend sur Terre, au milieu des enjeux ultra-classiques du genre.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

La Croix

par Stéphane Dreyfus

Décédé en 2012, Armstrong semblait chercher dans cette quête lunaire une façon de fuir la souffrance d’un deuil. Une douleur qu’il aimerait abandonner aux confins d’un cratère lunaire. Ce ressort scénaristique, déjà employé dans Gravity, d’Alfonso Cuaron, est un peu usé, donnant à First Man des airs de déjà-vu. L’alunissage du 20 juillet 1969 est toutefois restitué avec une force impressionnante.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

L'Ecran Fantastique

par Yann Lebecque

Las, si la photographie, la musique et la mise en scène réaliste - presque documentaire - du film servent parfaitement le propos, la froideur du personnage principal étouffe tout écho émotionnel au récit.

Le Monde

par Mathieu Macheret

S’il brille dans les scènes de pilotage, faisant de chaque vol une sorte de grand chaos mécanique, le film est loin d’être parfait.

Libération

par Elisabeth Franck-Dumas

[...] malgré son indéniable efficacité, malgré l’épouvante qui naît du lo-fi de l’affaire, le film empruntant les chemins d’un biopic assez classique aux images ultraléchées, parfois superbes, secoué d’une envahissante bande-son, qui semble in fine rabaisser les enjeux du genre pour se contenter d’une exaltation des prouesses de l’homme.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Mad Movies

par Cédric Delelée

[...] "First Man" cumule trop de déjà vu pour passionner au-delà du portrait à la fois intime et clinique qu'il dresse de son lunaire et lunatique héros.

Rolling Stone

par Sophie Rosemont

On vous prévient : 2h20, c’est long. Trop long. Mais First Man n’en est pas moins un film familial, comme l’était La La Land dans un autre genre – plus enthousiasmant.

La critique complète est disponible sur le site Rolling Stone

L'Humanité

par Vincent Ostria

Beau travail, contrebalancé par un volet mélo sur la vie privée du héros (son épouse inquiète et le trauma de la mort de leur enfant). Pourtant cela reste froid, presque mécanique, à l’instar de l’acteur principal, Ryan Gosling, sérieux comme un pape au long de cette épopée.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Critikat.com

par Josué Morel

La limite inhérente du parti pris est qu’il n’est pas tenable sur le long terme, ou du moins que Chazelle ne parvient pas à le tenir [...].

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

La Septième Obsession

par Jean-Sébastien Massart

Ce film entièrement raté - et sans aucun point de vue - marque avant tout un positionnement économique, dans l’attente possible d’un épisode de "Star Wars".

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top